a sustainable move
EN
DE
FR
ENVIRONNEMENT
Le transport de marchandises impacte l'environnement sous différents aspects. Afin d'obtenir une analyse équilibrée, EcoTransIT World prend en compte les paramè tres de base à savoir: consommation d'énergie, dioxyde de carbone, gaz à effet de serre ainsi que les polluants atmosphériques les plus adaptés.
ENVIRONNEMENT

Impacts environnementaux des transports considérés

Ce tableau présente une synthèse des indicateurs environnementaux pris en compte par EcoTransIT.

Le secteur des transports est responsable de différents impacts sur l'environnement, tels que la consommation de matière première, l'utilisation de l'espace, l'effet de serre, la dépletion de la couche d'ozone, l'acidification, l'eutrophisation, les effets toxiques sur les écosystèmes et les êtres humains, le smog et les nuisances sonores. Contrairement à la majorité des outils de calcul environnemental qui se concentre sur les seules émissions de CO2, EcoTransIT détermine la consommation énergétique ainsi que les autres polluants dans ses calculs. Bien que laissant de côté des facteurs tels que l'utilisation des sols et les nuisances sonores, EcoTransIT apporte une réponse fiable pour chacun des facteurs clés liés de la qualité atmosphérique.

Abb.Critères environmentauxImpacts environmentaux
PECConsommation d'énergie primaireIndicateur principal de consommation de matières premières
CO2Emissions de dioxyde de carboneIndicateur principal pour l'effet de serre
CO2e Emissions de gaz à effet de serre CO2-equivalent.
CO2e = CO2 + 25*CH4+298*N2O
Pour le transport aérien, l'impact supplémentaire généré par les vols long courrier est une option à sélectionner (impact basé sur le facteur RFI)
Autres gaz à effet de serre
NOXEmissions d'oxyde d'azoteEutrophisation, smog, eco-toxicité, toxicité humaine
SO2Emissions de dioxyde de soufreAcidification, eco-toxicité, toxicité humaine
NMHCHydrocarbures non méthaniquesToxicité humaine, smog
PM10Poussières et particules produites par les véhicules lors du transport ou issues de la production et approvisionnement énergétique (centrales, raffineries, transport maritime d'énergie primaire). Pour EcoTransIT World les particules sont évaluées en tant que PM10toxicité humaine, smog

La consommation d'énergie primaire est l'indicateur clé pour la consommation de ressources énergétiques. Cet indicateur comprend non seulement la consommation énergétique issue directement de l'utilisation du véhicule, mais également l'énergie nécessaire au processus de production et de distribution de l'énergie. Cette méthode permet de comparer de manière objective les modes de transport exploitant des sources d'énergie ifférentes (par exemple la traction diesel et 'électrique). L'estimation prend également en compte le caractère spécifique des mix énergétiques de chaque pays couvert par l'outil.

Le dioxyde de carbone est le principal gaz à effet de serre à l'échelle internationale. Le transport est le seul secteur de l'Union Européenne qui a vu ses émissions de CO2 augmenter ces dernières années. Par ailleurs, c'est le principal gaz à effet de serre en termes de volume émis et de dangerosité pour les hommes et la nature. Cet indicateur sert de référence dans le cumul des impacts et la réalisation de bilans.

Les oxides nitreux(NOX) contribue principalement à la fertilisation des sols et des nappes phréatiques. Le process de dégradation, appelé eutrophisation, accélère la transformation des milieux aqueux. De plus, les émissions de NOx sont les principales responsables de la formation d'ozone à basse altitude et ainsi du smog estival.

Le dioxyde de soufre est la principale cause d'épuisement des forêts et d'acidification des sols et des eaux souterraines. Le dioxyde de soufre peut aussi provoquer des maladies respiratoires.

Les hydrocarbures Les hydrocarbures se divisent en méthane et hydrocarbures non méthaniques (NMHC). Le méthane est un gaz à effet de serre d'importance mineure dans le secteur des transports. L'effet combiné des hydrocarbures non méthaniques et des oxydes nitreux contribue à la formation d'ozone stratosphérique et est également responsables du smog estival.

Les poussières et particules sont très dangereux pour la santé humaine. Les particules produites par la combustion diesel, sont désormais reconnues comme cancérigènes. Ces particules issues du diesel représentent la part principale des émissions totales de poussières des véhicules à combustion. Alors que les émissions de particules issues de véhicules électriques sont entièrement issues de la production et la distribution d'énergie et sont diffusées dans l'atmosphère à haute altitude (dans les cheminées des centrales thermiques par exemple) les particules de diesel sont émises proches des individus et donc plus rapidement inhalées.

TRANSPORT DE MARCHANDISES
Fret et Environnement
Transport de marchandises; Environnement
La hausse du volume de fret augmente le volume des gaz à effet de serre et occasionne des effets pervers significatifs sur l'environnement. EcoTransIT World permet aux entreprises de calculer...
MÉTHODOLOGIE
Base
Bases scientifiques
La méthodologie EcoTransIT World est régulièrement actualisée par l’ifeu de Heidelberg, l’INFRAS de Berne et IVE mbh de Hannovre. La méthodologie intègre les dernières avancées scientifiques et les nouveaux...